L’Université Sainte-Anne attristée par la disparition de Raymond LeBlanc

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 14 mars 2019 – L'Université Sainte-Anne fait part de sa tristesse suite au décès de Raymond LeBlanc. M. LeBlanc a laissé sa marque non seulement sur l'Université Sainte-Anne mais également dans sa communauté native de la Baie Sainte-Marie.

Raymond LeBlanc, quatrième au premier rang (12 mai, 1937).

Premièrement arrivé au Collège Sainte-Anne après la 5année, M. LeBlanc s'est inscrit, avec son frère, au cours préclassique. Il a poursuivi ses études au cours classique, ce qui l'a mené à obtenir son baccalauréat ès arts en 1944.

Raymond LeBlanc, debout à droite (1943-44)

Plus tard, il a choisi la vocation de prêtre et est devenu membre de la congrégation des Eudistes.

Après avoir passé quelques années à orienter les programmes du Collège Sainte-Anne en tant que membre du Conseil académique, c'est en 1966 que M. LeBlanc prend la relève comme Supérieur du Collège. Il a donc été un joueur clé lors de la crise du site et des manifestations étudiantes en 1968. Il était également supérieur lors du processus de laïcisation et a en fait terminé son mandat en 1970 en tant que Supérieur laïque.

« M. LeBlanc a dévoué toute sa vie et toute son énergie à promouvoir l'éducation et la culture françaises. Nous lui devons une grande note de gratitude. »

- Omer Blinn, ancien vice-recteur à l'administration à l'Université Sainte-Anne.

En tant qu'ancien qui est toujours demeuré très actif au sein de l'Association des alumni, les contributions de Raymond permettent encore aujourd'hui de faire rayonner l'Université Sainte-Anne. Notons particulièrement sa participation et son ouverture à partager avec nous son expérience et son vécu dans le cadre des célébrations du 125anniversaire de notre institution.

Plusieurs entrevues avec M. LeBlanc sont disponibles sur notre site web et abordent des sujets tels que : Les Eudistes, La vie étudiante dans les années 1940 et Devrait-on déménager le campus à Yarmouth?

Raymond LeBlanc avec le recteur, Allister Surette, lors de l’ouverture de l’exposition virtuelle du 125e anniversaire (14 août 2015).

« Nous avons toujours beaucoup apprécié l'appui et l'intérêt de Raymond pour l'Université Sainte-Anne et son engagement envers les anciens. Nos plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses proches. »

- Allister Surette, recteur de l'Université Sainte-Anne.

Nous venons de perdre un véritable membre de notre famille.

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information   

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114 poste 7222
Courriel :