Louis et Jean-Paul Deveau, nouveaux membres du Temple de la renommée des Jeunes entrepreneurs de la Nouvelle-Écosse

HALIFAX : Père et fils, Louis E. et Jean-Paul Deveau, des Algues acadiennes, ont tous deux été nommés membres du Temple de la renommée des Jeunes entrepreneurs de la Nouvelle-Écosse. Ils seront intronisés le 28 mai prochain avec deux autres lauréats pour 2015.

Le Temple de la renommée a été établi en 1993 afin de reconnaître les contributions au monde des affaires par des entrepreneurs et chefs d'entreprise. Depuis plus de vingt ans, le Temple de la renommée est devenu une institution qui rend hommage aux entrepreneurs de la Nouvelle-Écosse. Chaque année, Jeunes entrepreneurs (JE ou Junior Achievement of Nova Scotia) et le Temple de la renommée honorent des individus qui ont inspiré la communauté des affaires et les futurs entrepreneurs reconnus pour leurs réalisations.

« Je suis vraiment content de recevoir cet honneur qui est très spécial puisque nous deux, Jean-Paul et moi-même, sommes nommés, a noté Louis, père. Nous allons figurer au mur du Temple de la renommée (au World Trade and Convention Center à Halifax) avec beaucoup d'autres célébrités de la Nouvelle-Écosse. Ça fait vraiment chaud au coeur de nous voir là ensemble et d'être reconnus ainsi. »

Louis Deveau a fondé les Algues acadiennes en 1981, établissant l'industrie des algues marines au Canada. « J'ai eu deux vies dans l'industrie, a-t-il souligné. J'ai commencé dans l'industrie chez Marine Colloids dans le développement de la culture des algues marines rouges en Asie et ici en Amérique. C'était alors une très jeune industrie. Ma deuxième vie a commencé quand j'ai créé les Algues acadiennes en 1981. Nous avons développé de nouvelles gammes de produits pour l'agriculture. Ce sont des bio-stimulants avec des molécules spéciales qui stimulent les plantes de jardin (tomates, concombres, etc.). Il y a le goémon rouge, mais aussi le brun et le vert qui ont moins de valeur. »

C'est après avoir fait ses études au Collège Sainte-Anne que Louis Deveau a commencé sa carrière dans l'industrie des algues. Il ne se voyait pas comme un entrepreneur à l'époque, mais son entreprise emploie aujourd'hui plus de 300 personnes dans huit pays du monde et plus de 500 récolteurs saisonniers. L'année dernière, les Algues acadiennes ont établi une installation impor tante de production au parc Cornwallis. L'entreprise a été jugée parmi les affaires les mieux gérées pendant 13 années consécutives et a reçu de nombreux prix en affaires pour la technologie, l'innovation, l'exportation, l'environnement et la sécurité. L'entreprise exporte des produits pour les humains, les animaux et les plantes dans plus de 80 pays du monde.

Louis Deveau a déjà été reconnu pour ses accomplissements. Il a reçu quatre doctorats honorifi ques, dont un de l'Université Sainte- Anne où il a été chancelier de 2006 à 2012; il y a même sur le campus un édifi ce qui porte son nom. Il été reçu Offi cier de l'Ordre du Canada et s'est vu décerner de nombreux autres honneurs.

« Nous avons fait des investissements en recherche, en développement de marché et en formation afin d'offrir des produits de meilleure qualité ici en Nouvelle-Écosse rurale; nos produits sont vendus dans le monde entier », a souligné Louis Deveau lors de l'annonce de sa nomination.

Jean-Paul, président actuel des Algues acadiennes, a également reçu un doctorat honorifique de l'Université Sainte-Anne en 2014. Il a été nommé entrepreneur de l'année en 2012 par la Chambre de commerce de Halifax et a reçu le prix d'Entrepreneur de l'année au Canada atlantique pour les sciences de la santé en 2011 ainsi qu'une citation d'excellence en socio-écologie. Il a été, entre autres, président des Jeux d'hiver du Canada en 2011. Sous sa direction, les Algues acadiennes ont acquis une entreprise de traitement des algues en Irlande, portant ainsi à cinq le nombre d'installations de traitement sur les rives de l'océan Atlantique.

Pour sa part, Jean-Paul Deveau était surpris par sa nomination. « C'est une bonne indication de la qualité des gens qui travaillent pour nous. Nous nous mettons ensemble pour bâtir une industrie qui n'existait pas chez nous. Ça nous permet de faire une différence pour l'économie de la Nouvelle-Écosse, de l'Atlantique et même du Canada. C'est aussi spécial que nous ayons été tous deux choisis. Nous avons travaillé très fort ensemble pour accomplir notre travail. Je suis très fi er de l'entreprise », a-t-il dit.

Les Deveau rejoignent deux autres entrepreneurs acadiens nommés au Temple : Irène d'Entremont (1994) et Bernardin Comeau (2008).

Les deux autres entrepreneurs nommés en 2015 sont Colin E. MacDonald, président et cofondateur de Clear water Seafoods Inc., et Michael Duck qui, il y a trente ans, a inventé le premier appareil de distribution de la crème utilisé aujourd'hui dans les plus grandes chaînes de restaurants partout en Amérique du Nord.

Les lauréats du Temple de la renommée représentent la croissance, le courage, la réussite et le leadership. Les nominations sont soumises par le public. Le Temple honore trois entrepreneurs par an. « Nous sommes enchantés d'avoir d'autres Acadiens ainsi honorés dans le Temple de la renommée », a noté Kristin Williams, présidente et directrice générale de Jeunes entrepreneurs en Nouvelle-Écosse.

Article publié le 6 mars 2015 dans Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Abonnez-vous !

L'Université Sainte-Anne tient à vous informer sur nos nouvelles. En vous abonnant, vous recevrez nos nouvelles directement dans votre boîte de réception.

Cliquez ici pour vous abonnerCliquez ici pour vous abonner

Adresse courte de l'article